LIVRAISON GRATUITE MONDE & SANS MINIMUM D'ACHAT | TAX-FREE Shopping (20%)

Figure of A

 

Unique Rope Art Inspired Fashion – Statement Pieces

Figure Of A est née du talent d’Anna Kii, artiste Shibari et créatrice de mode. Une collection sensuelle et moderne, d’accessoires bondage, fetish, SM et BDSM inspirée du bondage japonais, le Shibari, à porter au quotidien ou en soirée sur une tenue plus fetish.

Chaque pièce est confectionnée à la demande, à partir de cuir de première qualité et de cordes de coton ciré faites sur mesure, à la main par la créatrice, à Londres. Une collection vaste en produits mais aussi en couleurs, harnais, chokers, bijoux de corps, porte-clés, bodys contraintes BDSM, menottes bondage, fouets pour domina…

Tied in London.

Créateurs

Créateurs
Couleurs Catégories

Tailles

Tailles
Search

Figure Of A, les accessoires fashion inspirés par l’art du shibari… Figure Of A, rêvé au Japon, réalisé à Londres

Le bondage japonais ne cesse d’inspirer l’anglaise Anna Kii, l’artiste shibari et créatrice de mode.
Apres des années de pratique du Shibari (l’ancien art japonais de la reliure érotique), Anna lie ses deux passions, les cordes et la mode en créant une ligne d’accessoires fashion et bondage pour les amateurs de BDSM et de fetish mais aussi pour les amoureux de l’art, de l’artisanat et des jolies choses. La créatrice traduit et confectionne depuis, dans son atelier de Londres, entièrement à la main, à partir de cuir de haute qualité et de corde en coton ciré, les motifs des nœuds Shibari traditionnels, en accessoires de mode, liant le corps aux vêtements.
L’orient rencontre l’Occident, les style est unique, les pièces magnifiques.
Les harnais et les bijoux Figure Of A sont avant-gardiste, architecturaux tout en étant très féminins et sensuels.
Les accessoires peuvent être portés dans différents cadres de vie, de jour comme de nuit. Anna réussi le pari osé de sortir le Shibari de l’ombre…
Anna participe aux événements Torture Garden à Londres où elle anime des performances Shibari par oh.francoise inspirée de Hans Bellmer.

Interview Anna Kii | lesexenrose.com

Comment êtes-vous entré dans le monde des cordes et du shibari?
J’ai voyagé deux fois au Japon et je suis tombé amoureux de la nation et de la culture. Là j’ai augmenté mon intérêt pour le Shibari sous la forme qu’il prend au Japon et qui passe du savoir-faire, de l’artisanat, de l’architecture, de l’obsession de l’esthétique et de son étrangeté. J’ai suivi des cours à Londres, où j’ai trouvé un studio Shibari qui organise des cours hebdomadaires et des ateliers avec des relieurs célèbres. Mais il y avait aussi des jam sessions, des réunions, des soirées, peu importe! Au sein de la communauté, le consensus est un élément fondamental; toutes les interactions doivent être souhaitées mutuellement.
Que représente Shibari pour vous?
Lier le corps est une forme de connexion, cela conduit la personne liée à percevoir une variété de choses, de la soumission au sentiment de puissance, à tirer le contentement du mouvement et de la restriction du corps lié par les cordes. Beaucoup de gens disent qu’il se sent «embrassé». Porter des pièces de Figure of A, c’est comme avoir une histoire secrète à raconter, en faire partie et donc se sentir spécial.
D’où vous est venue l’inspiration pour le portable Shibari?
J’ai transformé les motifs traditionnels utilisés pour nouer le corps en vêtements et accessoires où la corde a une motivation à la fois fonctionnelle et décorative. Les pièces de la figure A semblent être attachées au corps, mais peuvent être clipsées et retirées sans faire tout le travail!
Vos produits sont beaux à porter et aussi à utiliser, puisque la corde a une double âme, fonctionnelle et décorative.Pouvez-vous donner un indice sur la façon dont ils peuvent être utilisés?
Les harnais ont fière allure sur les robes ou les hauts serrés et en particulier sur une chemise blanche. D’autres accessoires comme les chockers et les sacs vont bien avec tout, car ils ne crient pas “ bondage ” mais donnent juste un indice subtil, et le lien de corde parle de lui-même!

Retour haut de page